Aussitôt pensé, aussitôt rédigé

Je vous parlais hier de la quatrième de couverture que je devais faire pour La femme de l’ombre et de l’idée qui m’était venue à l’esprit pour ma page sur l’autoédition. Et bien malgré la migraine qui m’a clouée sur le canapé une bonne partie de la journée, en dépit de l’inefficacité des médicaments (c’est le neurologue qui va encore me faire peur… ), ma journée n’est pas totalement perdue. J’ai rédigé ce petit billet et je n’en suis pas mécontente. J’espère qu’il sera utile celles et ceux qui sont confrontés à la difficulté d’écrire la quatrième de couverture de leur livre.

J’ai aussi fait la version brochée de La fin de l’hiver (pensée pour toi Emérance), mais je rencontre un problème avec le numéro ISBN, j’ignore pourquoi. Dommage, j’aurais pu rayer cette action de ma to do list. Je l’ai soumis à nouveau, nous verrons ce qu’Amazon me répondra.

Journée pas super productive mais bon, je prends le bon côté. Et demain, finale de Roland Garros avec mon chouchou; je risque de me mettre sur pause dès 14h15… Vamoooos !!!!

A bientôt…

Commentaires

  1. Emérance a dit :

    Maude,
    Je vais enfin l’avoir!!!!, j’ai regardé, pas la même cover, tant pis, je l’attends tellement depuis longtemps, je dessine un sourire imbécile sur mon visage, je suis trop contente ! j’espère qu’Amazon va se dépêcher.
    J’ai regardé la fin de la finale dames, un grand moment, et bien sûr je penserai à toi, demain en espérant que le mal de tête te laisse apprécié ce match.
    MERCI MAUDE

    1. Maude a dit :

      Je tiens compte de ton avis Emérance, et vais tenter de modifier la couverture 🙂
      Oui, j’ai vu vaguement la fin hier, émouvante je dois le reconnaître.
      Pour le moment, ma tête se présente assez mal mais j’ai pris mon quota de médicaments ; au-dessus je risque l’addiction et des migraines de sevrage lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.