Book 18 – Jour 7

Il y avait longtemps que je n’avais pas eu de migraine, une vraie bonne crise qui me cloue au lit. C’est chose faite ce week-end où j’ai passé du temps, des heures, couchée dans un canapé. Tout ce que je déteste! J’ai horreur de savoir que les heures filent, que je pourrais être active et que je suis là, couchée, à ne pas pouvoir faire ce que j’ai envie de faire.

Et cependant, il y a du bon, comme dans toute chose finalement.

Parce que tandis que je suis allongée et que mon corps végète, ma tête, même douloureuse, est en pleine action. Et ce dimanche donc, j’ai visualisé une grande partie de l’histoire de book 18.

Des idées au fil de mes pensées sont venues pour construire l’histoire.

Si mon cerveau avait pu être relié à un stylo ou un ordinateur, j’aurais adoré cet instant parce qu’il aurait permis que tout soit noirci sur une feuille et qu’ainsi, rien ne disparaisse dans les limbes de ma mémoire, peut-être à tout jamais.

Hélas, je n’ai pas ça, ni fait ça. Du coup j’essaie de rattraper en notant tout ce que je peux.

J’ai confiance, l’histoire est là et je pense que si je l’invoque, elle viendra.

Je vais quand même sans trop perdre de temps, maintenant que je vais mieux, me concentrer sur le résumé détaillé.

J’espère que d’ici à demain soir, ce sera chose faite. Je me fixe cette deadline en tous les cas.

Vais-je la tenir ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *