La deuxième relecture de Second Souffle s’est achevée hier. Comme la première fois, je n’ai eu aucun état d’âme, supprimant ce qui me semblait devoir l’être, réécrivant, déplaçant… bref un pur travail de relecture/correction. J’ai aussi changé avec quelques mots seulement, le sens entier d’une relation. C’est un truc assezContinue Reading

C’est pas bosser qui me fait peur, c’est passer cinq jours par semaine à espérer le samedi. Et faire la gueule le dimanche, parce qu’ensuite il y a le lundi. Comme la plupart de ceux que je connais et que je n’envie pas, quel que soit leur salaire. Vivement l’avenirContinue Reading