Et si le confinement, était une opportunité déguisée ?

Le moment est difficile, mais vous savez quoi ? Nous allons nous en sortir. C’est sûr, rester chez soi est parfois très compliqué et franchement, j’ai une pensée pour celles et ceux qui se retrouvent confinés avec des gens violents, des gens qui boivent ou qui se droguent, des gens qui ne supportent rien. La peur à l’extérieur, la peur à l’intérieur…

Curieusement, je pense aussi à cette gamine qui a vécu deux ans cachée avec toute sa famille dans un appartement. Vous savez, Anne Franck. Allez savoir pourquoi, j’y songe. Vous imaginez-vous ? Deux ans cloîtrée, dépendant des autres pour survivre, obligée de se taire, de ne faire aucun bruit en journée pour ne pas attirer l’attention ?

Je sais bien que nous ne vivons pas la même chose aujourd’hui, Dieu merci. Malgré tout, notre situation actuelle demande à ce que nous cherchions au plus profond de nous la force mentale nécessaire pour tenir le coup. Vivre seul ou à plusieurs mais à l’étroit, dans ce contexte, n’est pas facile. Le moral peut en prendre un coup.

Nous sommes néanmoins tous capables de résilience.

Et puis cette situation permet une prise de conscience individuelle. Vous avez sûrement déjà lu ou entendu dire que c’est quand on perd une chose ou un être cher qu’on réalise à quel point on l’appréciait ou l’aimait. Vous l’avez peut-être déjà vécu.

C’est tellement vrai !

Quand ce qui nous semblait autrefois si banal, si évident, si acquis, nous est retiré, on en mesure l’importance : notre liberté de mouvement, celle de pouvoir choisir dans les magasins, de pouvoir dire bonjour sans regarder l’autre avec méfiance.

Contraints et forcés, on redécouvre ce à quoi nous ne faisions auparavant plus attention.

Personnellement, je porte un regard nouveau sur certaines choses. Tout récemment encore, je râlais contre le fait de devoir passer 3 heures par jour dans les transports en commun pour aller à mon travail et en revenir. Aujourd’hui, je suis plus reconnaissante que jamais de vivre suffisamment loin de Paris pour pouvoir être en maison avec une petite terrasse et un petit jardin. Rien d’extraordinaire ou de luxueux, mais dans le contexte, pouvoir mettre le petit toujours survitaminé dehors, lui permettre de sauter dans son trampoline n’a pas de prix. Cette maison que j’ai souvent sinon détestée du moins mal aimée, maintenant, je la remercie d’être mienne.

Je me découvre aussi de nouveaux talents : celui de jongler entre le travail à distance et l’école à la maison, de cuisiner en évitant le gaspillage, et me surprends à n’être pas trop mauvaise ni au mini-billard ni au babyfoot.

J’apprécie aussi cette ceinture Slendertone qui avait pris la poussière, et je remercie une amie pour m’avoir peu avant la crise, envoyé un mail promotionnel sur les accessoires. Avec trois packs d’électrodes, j’ai de quoi enfin l’utiliser.

Il y a aussi ce cadeau d’anniversaire qui finalement n’a que très peu servi : le ring-fit. Vous savez, ce jeu sur console qui fait faire du sport. Par manque de temps ou d’occasion, il a été mis de côté. Désormais, dans le cadre d’une activité sportive nécessaire, il prend tout son sens, pour le petit comme pour les grands.

Soyons clairs, le confinement va durer. C’est une épreuve oui, mais c’est aussi une occasion en or pour qui accepte de la saisir. Faire beaucoup avec peu, devenir inventif, créatif, discipliné, vider sa PAL, ranger son chez soi, dépoussiérer et donner une seconde vie à des objets qui trouvent tout à coup beaucoup d’utilité.. Et pourquoi pas, se lancer de nouveaux défis : apprendre une langue ou la cuisine, écrire un livre, ouvrir un blog etc… il faut faire avec les restrictions certes, mais nous sommes capables d’évoluer et de nous adapter, nous l’avons toujours fait.

On dit souvent que le soleil vient après la pluie. C’est exact.

Néanmoins, je préfère apprendre à danser sous la pluie qu’attendre une éclaircie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.