Enfin j’ai fait mon tableau de visualisation !

« Ce que vous pensez, vous devenez. Ce que vous ressentez, vous attirez. Ce que vous imaginez, vous créez. » –  Bouddha

Depuis un moment je lisais qu’un tableau de visualisation était utile pour aider à garder le contact avec nos rêves et nos objectifs.

Enfin aujourd’hui, j’en ai fait un.

Bon il est moins beau que de nombreux modèles que j’ai vus, mais il a le mérite d’exister, c’est un bon début.

Savez-vous de quoi je parle quand j’évoque le tableau de visualisation ?

C’est en réalité un tableau qui peut être une feuille, un tableau blanc, en liège, ce que vous voulez, sur lequel vous collez et écrivez en rapport à vos rêves ou vos objectifs.

Comment en faire un ?

Il faut d’abord penser à ce que vous voulez. Argent ? Voiture ? Voyage ? Maison ? Ou quelque chose de moins matériel, comme l’amour, le respect ?

Listez ce que vous voulez attirer dans votre vie, que ce soit des biens matériels ou des sentiments, des émotions.

Ensuite, réalisez votre tableau :

Regroupez des photos, des cartes postales, des citations, des coupures de magazines, des portraits de personnes qui vous inspirent… tout ce que vous voulez et qui incarne vos aspirations. Vous avez tout le loisir de le décorer comme bon vous semble : c’est l’occasion de vous montrer créatifs (si vous l’êtes, moi pas vraiment).

En théorie, il faut le faire physiquement, pas numériquement, et le placer à un endroit où vous êtes certains de le voir chaque jour, idéalement le matin quand vous entamez votre journée et le soir, avant de vous coucher.

Le mien est numérique parce que précisément, la première chose que je vois le matin est mon téléphone (à cause de mon alarme) et le soir, re-mon téléphone (quand je lis, je lis dessus). Je peux aussi le mettre en fond d’écran de mon ordinateur, ce qui est très pratique.

A quoi sert-il ?

Il permet d’avoir ses rêves et ses objectifs en permanence avec soi. Selon ceux qui le recommandent, le tableau de visualisation est en lien avec la loi de l’attraction : il revient à passer commande à l’Univers. Mais il faut :

      • que ce que vous avez collé corresponde vraiment à ce que vous voulez,
      • et que chaque fois que votre regard se pose dessus, des émotions positives vous envahissent.

  • Ensuite évidemment, il ne faut pas rester les bras croisés et attendre qu’on vous remette les clefs de la maison de vos rêves. Il est nécessaire de passer à l’action mais vous êtes dans le parfait état pour le faire : motivés, déterminés, convaincus de pouvoir y arriver.

    Je ne vous montrerai pas le mien car il est personnel, mais voici deux exemples de ce à quoi ça peut ressembler :

  •   

    C’est assez marrant à faire en plus, parce que ça permet de regrouper nos désirs, pensées, souhaits les plus profonds et de les voir se matérialiser sous nos yeux.

    J’ai donc réussi à faire le mien et j’en suis très contente.

    Aujourd’hui, toujours pas avancé dans La femme de l’ombre mais je me suis abonnée à un autre site potentiellement intéressant. J’ai également publié sur mon compte facebook dédié à la motivation des autres. Enfin, j’ai démarré une nouvelle bêta lecture.

  • Puis je me suis laissée entraîner par Choupin et ensemble, avec son papa, nous sommes allés au parc. Théoriquement mon fils devait me montrer ses progrès au rugby ; au final c’est moi qui y ai “joué” avec son père. Sans surprise j’ai été nulle. Malheureusement, je l’ai été jusqu’au point de me retourner deux doigts, le majeur de chaque main ! La douleur se calme un peu mais ils sont gonflés et me font mal. Du coup, j’écris maintenant car je redoute ce soir d’avoir encore plus mal…

Petit constat :

Je n’ai jamais éprouvé véritablement le sentiment du devoir accompli, de la journée bien remplie, jusqu’à ce journal. Ce week-end c’était facile car je ne travaillais pas, mais j’ai anticipé pour les jours de la semaine où je suis au travail : je me suis téléchargé l’application jouney dans laquelle je note ce que je fais. Ce sont de nouvelles disciplines qui vont venir se rajouter aux autres mais comme Jim Rohn le disait, le cerveau est un muscle. Commençons par de petites choses, faisons-les bien, et ensuite avançons ; si nous sommes entraînés correctement, nous y parviendrons sans souffrance.

Mes trois notes positives du jour :

  • ce tableau de visualisation ; je suis vraiment heureuse de l’avoir fait, il me plaît beaucoup,
  • du temps passé en famille, c’est très plaisant et avec nos vies stressés, éparpillées, pas si fréquent que ça,
  • monsieur qui fait le repassage, c’était cool j’ai pu en profiter pour faire autre chose.

A demain… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.