Envie d’écrire un livre ? Lancez-vous !

Je vais commencer la présentation de cette nouvelle catégorie par une banalité, mais tant pis.

La vie est courte mes amis, et si vous ne vous lancez pas à la poursuite de vos rêves, si vous ne tentez pas de les réaliser, vous serez passés à côté du plus beau.

Il y a déjà un petit moment que je songe à ouvrir cette rubrique pour vous offrir ce que je sais sur l’écriture. Il n’y a aucune prétention dans ma démarche, aucun côté “grosse tête”. Je ne suis pas un grand nom de la littérature ni un succès littéraire.

Je ne prétends pas vous dire comment écrire un best-seller.

Ce que je souhaite, c’est simplement vous partager mes connaissances pour vous aider, peut-être, à réaliser l’un de vos rêves : écrire un livre.

Qu’il soit court ou long peu importe, ce qui compte, c’est qu’il y a en vous ce désir profond d’écriture et que vous ne savez pas comment le satisfaire. Vous doutez même peut-être d’en être capable.

Laissez moi vous dire une chose : si, vous l’êtes !

Un jour j’ai suivi un cours du MOOC sur l’écriture et le professeur a dit :

l’écriture c’est 5% de talent et 95% de travail.

Il ne sert donc à rien de prétexter que vous n’avez pas de talent pour justifier que vous ne vous lancez pas. Ni dire que vous n’avez pas le temps. Ou pas d’idée. Ou que vous ne savez pas par où commencer ni comment faire.

Finalement, toutes ces excuses servent à deux choses : vous briser les ailes et vous conforter dans votre inertie.

Nous avons tous cette énorme faculté à trouver un tas d’arguments pour justifier que nous ne faisons pas ci, ou ça. Nous savons quoi nous dire pour ne pas agir. A bien y regarder, c’est triste, parce qu’en définitive, nous tuons nous-même nos rêves. Nous les laissons mourir étouffés sous un tas de “mais”.

J’avais moi aussi un tas de “mais” avant de commencer cette rubrique. Et puis je me suis dit que puisque j’avais envie de le faire, je n’avais qu’à agir au lieu de chercher mille et une raisons pour retarder son lancement.

Suis-je sûre de moi ?

Évidemment que non. Si je m’appelais Agnès Ledig, Agnès Martin Lugand ou Virginie Grimaldi j’aurais toute crédibilité.

Je m’appelle Safia et j’écris sous le nom de plume Maude Perrier. Je suis une illustre inconnue, je ne caracole pas en tête du top 100 d’Amazon et je m’autoédite (bon c’est un choix, mais pour certains cela peut s’apparenter à la loose 🙂 )

Si donc vous comptez sur moi pour vendre beaucoup, vous pouvez passer votre chemin.

Est-ce à dire pourtant que je ne peux rien vous apporter ?

Il n’y a pas si longtemps, j’ai regardé une conférence sur Youtube et la personne a dit :

ne laissez pas les autres déterminer votre valeur.

Croyez-moi, il m’aura fallu longtemps pour intégrer cette notion, pour la comprendre et l’accepter.

Je ne serai pas celle qui vous apportera la fortune (quoique, sur un malentendu, sait-on jamais), mais je peux être celle qui vous aidera à aller au bout de votre rêve d’écriture. 

Mine de rien, j’ai écrit 11 romans et deux histoires courtes dont l’une publiée chez Anyway Edition, dans un recueil de nouvelles sur la Saint Valentin.

Si mon premier roman a débuté alors que j’avais 15/16 ans, tous les autres ont été écrits entre 2015 et aujourd’hui.

10 romans en 2 ans… ce n’est tout de même pas rien, si ?

Certains ont été écrits en l’espace d’une quinzaine de jours, d’autres en plusieurs mois ; certains font 80.000 mots, d’autres 140.000 mots : je crois alors pouvoir dire que j’ai une petite expérience dans le domaine.

Attention, je vous parle d’écriture, de commencer un projet de roman par exemple, et d’aller jusqu’au bout. Je ne vous parle ni de vente ni de publication en maison d’édition. 

Pourquoi ? Parce que j’ai fait le choix de l’autoédition. C’est une décision assumée, je ne démarche pas les ME. J’ignore si elles me prendraient ou non, peut-être que oui, peut-être que non, mais cela ne m’intéresse pas. La publication chez Anyway Edition vient de ce que j’ai voulu me frotter à l’histoire courte et que j’ai tenté un appel à texte. Cela m’a fait une petite expérience dans l’édition traditionnelle mais ce n’est pas mon objectif.

Et puis de toute manière, que ce soit en autoédition ou en maison d’édition, je pense que nous sommes tous d’accord sur un point : vous devez avoir quelque chose à proposer.

La première étape est l’écriture de votre histoire.

Alors si vous avez envie de tenter l’expérience, si vous voulez vous donner une chance de transformer votre rêve en une réalité concrète, tangible, si vous voulez éprouver ce sentiment de satisfaction et de fierté parce que vous aurez fait quelque chose dont vous ne vous pensiez pas capable, je crois que vous n’avez rien à perdre à fureter par ici.

Mieux, vous avez tout à y gagner ! 

 

Alors à vos carnets, vos claviers et vos plumes !

 

 

 

 

 

 

Comments

  1. Mimosa says:

    Merci pour ce message plein d’énergie que vous partagez !

    1. Maude says:

      Merci Mimosa !!! Je crois que toutes les personnes qui voudraient écrire devraient se lancer ; rêver c’est bien mais passer à l’action c’est encore mieux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.