Flash Fiction inspirée par vous

Tous les matins c’est la course. Steven file au bureau pendant qu’elle conduit les jumelles chez la nourrice. Puis elle roule en direction du parking de la gare et se presse dans le premier RER qui arrive. Faisant fi des autres passagers, elle sort sa trousse de maquillage. L’image que lui renvoie son miroir de poche la satisfait. Elle a belle allure. La tenue est élégante, le visage, radieux maintenant qu’il est paré de quelques artifices. Elle est classe et elle le sait.
Après avoir rangé sa petite trousse, elle fouille un sac en toile, à la recherche de son petit-déjeuner : une banane et une compote à boire. Son café, elle le prendra comme d’habitude dans cette enseigne venue d’Amérique qui fait fureur. L’odeur de la banane peut incommoder; elle n’en a cure. Après avoir mangé, elle pose la peau et le sachet de compote sur le rebord de la fenêtre, met ses écouteurs et lance son application musicale favorite. Pendant les vingt minutes suivantes, elle plonge dans une bulle de bien être.
Le train approche de sa station. Comme tous les matins, elle rouvre les yeux, retire ses écouteurs, ramasse ses affaires. Dès qu’il est à l’arrêt, elle se lève promptement et se presse dans le couloir.
— Madame ? fait quelqu’un dans son dos.
Elle se retourne, découvre un homme qui pointe du doigt les vestiges de son petit-déjeuner. Vivement, elle se détourne et avance.
— Ça joue les grandes dames et c’est dégueulasse !
Les joues en feu, elle fonce jusqu’au quai, puis jusqu’à l’escalator, en prenant soin d’éviter tout contact visuel.
Dans quelques secondes, tout sera oublié.

Comments

  1. Julie-Suze says:

    Oui ! Eh bien c’est juste pas bien!!! Elle se soucie plus de son look, et prend le temps de le rendre parfait, mais laisse derrière elle les reliefs de son petit déjeuner. Ce n’est ni moral, ni respectueux et manque de délicatesse pour les utilisateurs de ce transport en commun.
    Indulgente oui, laxiste non, quand on vit en société, on la respecte.
    C’est ma conviction.

    1. Maude says:

      Dans certains RER dans lesquels je monte la matin et qui sont vides, vous vous rendez-compte de la saleté des gens 🙁

  2. Je préfère l’odeur de banane que les fragrances dont s’inondent certaines Dames, qui me font moins de migraines que les odeurs SDF :p

    1. Maude says:

      Oui c’est certain… bon perso je n’aime pas l’odeur de la banane et je voyage avec une écharpe ou un foulard à proximité, qui a mon parfum, on ne sait jamais… 🙂

  3. Agnès says:

    Les odeurs nauséabonde du matin très tôt c’est horrible, quand à 6h30 certains sentent déjà la transpiration d’autres odeur de tabac avec un mélange d’alcool et j’en passe, il faut avoir le coeur bien accroché ! ??

    1. Maude says:

      Oh que oui, je plussoie ! C’est aussi ça la “joie” des transports !!

  4. Dans les transports, vous pouvez changer de place. dans les bureaux ou open-space quand vous avez quelques personnes qui s’inondent de parfums entêtants…. vous attendez avec impatience l’heure de la sortie… à moins d’avoir des temps de pause autorisés souvent 😀

    1. Maude says:

      ah oui excellente remarque !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.