Menu Fermer

Flash fiction inspirée par vous

Pour ma première tentative, une flash fiction inspirée par une jeune fille assise dans le train juste en face de moi.

 

Son visage est légèrement baissé, ses yeux sont clos. À l’heure où ses frères et ses parents dorment encore, elle se trouve là, juste en face de moi, dans ce train en direction de la capitale. Sur ses fragiles épaules, le poids des attentes d’un si grand nombre de personnes !
Étudier pour faire mieux qu’eux.
Étudier pour les rendre fiers.
Étudier et réussir.
Et puis l’arrivée en station. C’est là qu’elle descend.
Qu’elle devrait descendre.
Elle ouvre un œil, hésite à peine. Aujourd’hui comme hier, les portes se refermeront sans qu’elle ait bougé.
Son rêve est trois arrêts plus loin.
Cette fois, elle y est. Elle frotte ses yeux, se lève rapidement et se presse hors du train.
Comme chaque matin, elle court, arrive à destination. Pousse une porte discrète. Plonge dans une obscurité bienfaisante.
Le chemin, elle le connait par cœur. Les émotions la happent.
D’abord le stress et ses vêtements qui lui donnent trop chaud. Puis ses jambes qui se transforment en coton lorsqu’elle gravit les trois marches en bois.
Et soudain, son cœur qui menace de perforer sa poitrine. L’euphorie qui lui donne la chair de poule.
Elle sourit de bonheur.
Elle ne se trompe pas. C’est bien ici qu’est sa place., sur les planches et non dans un amphithéâtre universitaire.
Un jour elle expliquera tout ça à sa famille. Elle lui montrera ce qu’elle peut faire.
Et elle espère, oui, elle espère, qu’au tombé de rideau, des applaudissements nourris accueilleront sa représentation.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.