J’ai été une mauvaise mère…

Rassurez-vous, il n’y a pas lieu d’appeler les services de la protection de l’enfance pour mon petit garçon, lequel me dit souvent que je suis la meilleure maman du monde… bon c’est vrai,  il n’en a pas testé d’autres 🙂

Non, si je vous fais cet aveu, c’est en raison de la manière dont j’ai traité mes romans depuis qu’ils ont été écrits et publiés. Je les ai négligés. Je ne leur ai pas donné toute l’attention qu’ils méritaient, loin de là. Je suis pourtant fière de chacun d’entre eux, mais voilà, une fois qu’ils ont été crées, je suis passée au suivant, puis au suivant, puis encore, au suivant. J’avais tellement d’idées qu’une histoire en a chassé une autre sans que je prenne le temps de vraiment m’occuper de la précédente.

Alors certes, le résultat est une plutôt belle production : 12 romans en 4 ans.

Pourtant, j’ai comme un arrière-goût amer. Cela m’aura pris des mois, des années, mais comme pour certaines autres choses, je réalise aujourd’hui que j’ai raté le coche. Je n’ai pas pris le temps de vous faire découvrir mes histoires comme il convenait ; comme elles le méritaient. J’ai écrit, publié quelques posts, fait un peu de publicité, mais ne suis pas allée beaucoup plus loin.

La raison ? La crainte d’en faire trop, de matraquer et finalement, d’obtenir l’effet inverse à celui désiré : saouler plutôt qu’attirer.

A tort, j’ai pensé que mes romans feraient seuls le travail. Qu’ils n’avaient besoin que d’une petite tape dans le dos et d’un mot d’encouragement. Cette petite tape finalement les a propulsés dans une espèce de trou noir sans fin.

Pourquoi je vous raconte tout cela ? Parce qu’à l’aube de la nouvelle année, je voulais vous faire part de mes projets, notamment pour ce blog.

En 2019, je tenterai de réparer ce qui peut l’être en mettant (enfin ?) à l’honneur mes romans publiés.  Je vous parlerai d’eux, vous raconterai où j’ai eu l’inspiration, et vous partagerai anecdotes et confessions.

Je prévois aussi de lire davantage de fictions et continuerai donc mes courtes chroniques “j’ai lu”.

Il y aura également des articles plus personnels et des concours pour gagner des livres dédicacés et toute sorte de cadeaux.

Enfin, j’ai le projet de parler de femmes qui sont inspirantes, essentiellement des femmes ordinaires qui d’une manière ou d’une autre, sont des héroïnes. Si je le peux – autrement dit, si j’ose, je les interviewerai. Après tout, j’écris des romans autour de cette thématique , pourquoi ne pas vous en proposer plus ? 🙂

Chemin faisant, certains autres projets viendront se greffer à ceux initiaux, mais vous l’aurez peut-être compris au travers de ces quelques lignes, je ne prévois pas d’écrire un roman l’an prochain. Attention, rien n’est définitif, d’autant qu’il me suffit de peu pour que l’envie de raconter une nouvelle histoire me démange. Cependant à l’heure où je vous écris ces quelques lignes, ce n’est pas la direction que je me vois prendre, exception faite du Nanowrimo. Je l’ai lamentablement raté cette année alors, si le physique tient la route, il y a fort à parier que je le retenterai. Pour le reste, j’envisage plutôt de me consacrer à mes bébés plutôt qu’à en faire de nouveaux.

Il est vrai que dans ma bucket list, j’avais confié que je souhaitais écrire au moins 50 romans avant de mourir. Cette aspiration n’a pas disparu, seulement avant de foncer tête baissée, il me semble important, nécessaire, pour ne pas dire vital, de faire une pause, de prendre soin de ceux qui existent déjà, puis de repartir dans de meilleures conditions.

Vous le savez si vous me suivez un peu, j’aspire à devenir une autrice à plein temps. Le concept anglo-saxon d’auteur-entrepreneur est mon idéal, l’objectif que je vise pour la reste de ma vie. J’en suis encore loin parce que je n’ai pas fait les choses correctement. C’est pourquoi, je vais tenter de redresser la barre. Cette année, j’ai donc pris plusieurs décisions qui devraient normalement m’y aider :

  • m’autodiscipliner comme jamais (du boulot en perspective)
  • arrêter de n’en faire qu’à ma tête et écouter les autres (madame je sais tout a vécu)
  • me professionnaliser en investissant dans des formations  – économiser pour pouvoir payer des formations plus avancées encore
  • apprendre à ne pas céder à la tentation (rester FOCUS et ne pas oublier que tout ce qui brille n’est pas de l’or)
  • croire en moi (pas toujours évident) et en finir avec le complexe d’infériorité

A titre plus personnel, je prévois en 2019 :

    • de prendre davantage soin de moi et de ma famille
    • d’aider au travers de l’association dont je fais désormais partie, une ou plusieurs personnes à concrétiser son projet et s’en sortir
    • de suivre plus souvent mon instinct au lieu d’écouter cette petite voix qui me retient souvent d’agir
    • de suivre ces 3 mantras :  

 “Enjoy ou profite et savoure “ : c’était celui de l’an dernier qui m’a plutôt bien réussi

“Lorsqu’il n’y a pas d’ennemi à l’intérieur, les ennemis à l’extérieur ne peuvent pas t’atteindre” : il s’agit d’un proverbe africain que j’aime beaucoup et qui me parle 

” Si tu veux le résultat, alors sois prête à faire ce qu’il faut ” 

 

En attendant de mettre tout cela en place, permettez-moi de vous souhaiter d’ores et déjà une excellente année 2019. 

Et n’oubliez pas :

Derrière chaque femme, une héroïne ♥

 

8 Comments
  1. Marie Kléber

    Pas facile de se montrer sur le devant de la scène. Je trouve que tu présentes bien tes livres Maude. J’ai vu certaines de tes vidéos, quelle bonne idée!
    Hâte d’en savoir davantage en 2019.
    Et de lire d’autres histoires d’héroïnes féminines. Nous le sommes toutes plus ou moins – héroïnes!

    • Maude

      Oui c’est ça. Parler des femmes de tous les jours peut aussi nous inspirer, comme une fiction. Merci Marie. Très bonne fin d’année.

  2. Manou Nachka

    Bonjour Maude,
    C’est très bien tout ça, de vouloir (re)promouvoir vos livres sur votre blog : à nouvelle notoriété nouveaux lecteurs ! 😉
    Cela nous permettra de (re)faire connaissance avec eux !
    Perso, je me régale avec Fanny ❤️
    Je vous souhaite également un bon réveillon de la St Sylvestre et un excellent début d’année avec les hommes de votre vie et votre 4 pattes 😁
    Très bonne nouvelle année aux lecteurs et lectrices de ce blog.

    • Maude

      Merci beaucoup tous ces encouragements me vont droit au cœur. Excellent réveillon à vous aussi.

  3. Agnès

    Meilleus voeux à tous et toutes!
    Que vos rêves se réalisent…
    Hâte de lire les petites chroniques et de replonger dans vos romans, je n’ai malheureusement pas encore lu Fanny 😢

    • Maude

      Très bonne année à vous, Agnès et à vos projets. Ne vous inquiétez pas, Fanny ne va pas disparaître 🙂

  4. Emérance

    Maude, c’est une idée épatante. Je te retrouve bien là.

Répondre à Marie Kléber Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.