J’ai lu : Country

Résumé (de la version française)

Carpe diem.

Seule et déprimée après le décès de son mari, Stephanie ne sait plus que faire d’elle-même. Bill lui a pourtant été infidèle et leur relation s’étiolait. Elle accepte à contrecœur de partir en vacances avec deux couples d’amis et passe un séjour doux-amer. Sur la route du retour, sous l’impulsion du moment, elle se rend à Las Vegas. Après tout, personne ne l’attend plus chez elle.

Elle découvre les paysages uniques du Grand Canyon et fait la rencontre de Chase, un homme charmant avec qui elle prend plaisir à discuter. Gracieusement, il lui offre des billets pour un concert. Ce n’est que plus tard qu’elle comprend qu’il n’est autre que Chase Taylor, grande star mondialement connue de la musique country. Et quand il lui propose de l’accompagner en tournée, Stéphanie accepte. Après tout, personne ne l’attend plus chez elle…

Mon avis :

→ Sur la forme :

C’est le premier Danielle Steel que je lis depuis plusieurs décennies. Grande fan de cette autrice plus jeune, je me suis un jour retrouvée dans l’impossibilité de lire un autre de ses romans ; j’avais je crois, frôlé l’overdose.

Country est donc mon premier DS depuis un lonnnng moment, et mon premier en anglais.

Ce qui m’a attirée dans ce livre c’est la couverture et le titre : grande amatrice de musique country, j’ai eu très envie de découvrir cette histoire.

Sur la forme, je l’ai lue en anglais mais je dois dire que je n’ai pas été impressionnée par le style, au contraire. J’ai trouvé qu’il manquait d’émotion et de fluidité. J’aurais aimé plus de dialogues, moins de narration du style “elle lui répondit que, il lui dit que “.

 → Sur le fond :

Le grand défaut de ce lire, pour moi, est le manque cruel d’émotion. J’aimais l’idée de cette femme, subitement veuve, qui cherche qui elle est vraiment et se retrouve par inadvertance à une sorte de croisée des chemins sur la route de Végas.

Je trouvais ça original et j’attendais beaucoup de ce road trip, extérieur comme intérieur.

Hélas, j’ai pris une douche froide. Son cheminement est lourd et dépourvu d’émotions. Pour tout dire, même l’histoire d’amour avec ce chanteur de country m’a laissé de glace.

Est-ce moi qui ai changé ou le style de Danielle Steel ? Est-ce parce que j’ai lu ce roman en anglais et qu’en version brute il a moins de charme que traduit ?

Je l’ignore mais cette fois, la magie n’a pas opéré. Clairement, Country m’a déçue.

Il faudra que je tente un autre roman de Danielle Steel pour savoir si c’est, en ce qui me concerne, un accident de parcours ou non.

Et vous ? L’avez-vous lu ? Avez-vous sinon un autre roman de Danielle Steel à me suggérer ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.