J’ai lu : La danse de la tarentule, de Claire Blanchard

Résumé : Quel drame a poussé Émilie à rompre les liens avec sa famille maternelle? Cela fait plus de vingt ans que la jeune femme n’a pas gravi les marches du manoir de son enfance, lorsque sa mère y rend son dernier souffle.  Un flot d’images se déverse dans sa mémoire.  L’Inde, Le Croisic, Paris ; et un fil conducteur : celui que tisse obstinément une mère oppressante, imprévisible, tarentule harceleuse au venin quotidien, qui jamais ne perd de vue sa proie, centre de sa ronde maléfique, sa danse funeste. Comment se construire lorsqu’une mère aimée au-delà de tout, au-delà du pire, inocule paroles et gestes toxiques que sécrète une folie sournoise et quotidienne ? L’impasse d’une naissance dans l’amour maternel peut-elle interdire de renaître à la vie ? Un récit poignant et percutant ! 

Mon avis :

→ Sur la forme :

L’écriture de Claire Blanchard est très agréable. Elle nous fait plonger la tête la première dans son récit. Au travers de sa plume, nous éprouvons les émotions d’Emilie, la narratrice. Nous ressentons l’espoir, la peine, la désillusion, la souffrance, l’amour, la rancœur, la violence. Le voyage émotionnel est intense, du début à la fin.

→ Sur le fond :

Emilie apprend le décès de sa mère. Avec ses enfants, elle retourne au Croisic, lieu de son enfance, pour assister à ses funérailles. Fatalement, les souvenirs refont surface. La maltraitance, les violences psychologiques et physiques, les brimades, les privations, les insultes à répétitions, les coups, la perte des êtres chers, le manque cruel d’amour… rien n’est épargné à la jeune Emilie. Et quand l’espoir d’un avenir meilleur surgit, il est réduit à néant par un nouveau coup du destin.

L’histoire aborde sans détour le sujet de la maltraitance infantile. Elle évoque les schémas qui se reproduisent de mère en fille. Elle parle aussi de ces familles bancales qui partagent de lourds secrets, de ces drames qu’il faut surmonter et des apparences qu’il faut toujours sauver.

Je vous assure qu’une fois commencé, vous serez tellement pris.e aux tripes que vous ne pourrez plus lâcher ce roman. Il est intense, bouleversant et tellement bien écrit qu’il transpire le réalisme. Pour tout vous dire, si Claire Blanchard écrivait une suite dans laquelle elle nous racontait par le menu, comment Emilie est devenue la femme qu’elle est aujourd’hui, je me précipiterais dessus sans réfléchir à deux fois.

C’est donc sans la moindre hésitation que je vous recommande La Danse de la tarentule.

Mon coup de cœur de ce début d’année
4 Comments
  1. Claire Blanchard

    Ah là là !! 😅😅 Tu n’es pas la première à me demander une suite !!! Je n’y avais même pas réfléchi jusqu’alors !!! Il faut donc que j’y songe ! 💗♥️💗 Merci en tout cas pour ce superbe article ! Merci du fond du coeur, Maude ! 😊☺️

    • Maude

      Ah mais oui UNE SUITE!!! Je sais que ce n’est pas forcément évident à faire mais songes-y. Ton roman est super !

  2. Marie KLéber

    Waouh! Quel sujet!
    Quel bel avis qui donne envie de lire cet ouvrage.
    Merci pour le partage Maude.

    • Maude

      Franchement il est excellent, s’il te tente, n’hésite surtout pas.

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.