J’ai lu : Le choix de Pénélope

Résumé :

Dès que ses yeux se sont posés sur Simon, Pénélope a su qu’il était celui qu’elle attendait. Mais alors qu’un amour d’une telle force aurait dû être facile, évident, ils n’ont pourtant cessé de se heurter à de multiples obstacles ; la distance, la différence de Simon, son passé à elle… Comme s’ils devaient mériter leur bonheur et gagner le droit d’être ensemble.
Et, aujourd’hui encore, Pénélope se retrouve de nouveau face à ce terrible choix : doit-elle se battre pour voir fleurir leur amour ou renoncer à Simon ? Son cœur lui souffle déjà la réponse : elle fera tout, quoi qu’il lui en coûte, pour être avec l’homme qu’elle aime…

Une romance qui aborde avec pudeur et justesse le thème du handicap dans un couple.

Mon avis :

→ Sur la forme :

Le style de Marie Lerouge est contemporain, fluide, sans temps mort. Autant dire que j’ai trouvé ma lecture très agréable.

L’histoire est à la troisième personne, elle nous balade alternativement du côté de Pénélope et du côté de Simon.

C’est dynamique, très bien mené… bref, j’ai accroché au style.

→ Sur le fond :

Je ne voudrais pas vous dévoiler l’histoire mais d’ores et déjà, je peux vous dire que j’ai aimé la particularité du héros. Comme il est précisé dans le résumé sur Amazon, c’est une romance qui aborde avec pudeur et justesse le thème du handicap dans un couple. Si vous me lisez, vous savez que j’aime les récits où à la romance se mêlent des thèmes profonds, hors des sentiers battus. Que l’un des personnages principaux ait un handicap est une des raisons qui m’a fait choisir ce roman de Marie plutôt qu’un autre. Cela change un peu des univers de perfection physique auquel nombre d’histoires nous invitent, comme si l’amour ne pouvait pas être vécu par des êtres imparfaits, blessés, physiquement diminués.

Dans ce récit, j’ai aussi vraiment, mais vraiment aimé une idée que j’ai trouvé particulièrement originale. Là non plus je ne peux pas en dire trop mais croyez-moi ce n’est pas l’envie qui me manque pourtant. C’était bien vu de la part de l’autrice, et très bien mené.

Et puis nous voyageons ! Encore un point commun avec mes propres écrits et mes goûts en matière de romance. Nous quittons un continent pour un autre, nous faisons même une sorte de road movie (là aussi, très belle idée et bien amenée).

Si le départ peut sembler un peu banal, il ne faut pas s’y tromper. L’intrigue est bien ficelée, c’est entraînant, sans guimauve mais plein de bons sentiments, les personnages sont attachants… Bref, c’est une belle histoire à découvrir.

C’est le genre d’histoire qui me donne envie de lire d’autres œuvres de l’auteur.

Comments

  1. Emérance says:

    Bonsoir, Maude,
    Ho, que oui ! Je suis bien d’accord avec toi. Moi, aussi j’aime les romans de Marie Lerouge. Avant de lire ton article, (je ne savais pas que tu allais écrire sur Marie), je venais de lui dire combien j’avais aimé son dernier roman que j’ai fini ce soir:” VERS LES BEAUX JOURS” Et je lui ai précisé que de tous ses romans, c’est mon préféré, c’est peu dire !

    1. Maude says:

      Emérance, j’ai vu ton post ce matin… je note donc ce livre, Vers les beaux jours, à lire également cette année 🙂

  2. Dommage qu’il ne soit pas à “Emprunter” après m’avoir mis…. “l’eau à la bouche” 😀

    1. Maude says:

      C’est un livre édité de manière traditionnelle, je ne pense pas que l’option emprunt soit possible du coup.

  3. Bibicheandco says:

    Le sujet m’intéresse et la description que tu en fais me donne encore davantage envie de le découvrir.
    Vendu, encore un nouveau livre dans ma PAL.
    Merci pour ce partage.

    1. Maude says:

      Eh bien j’ai hâte d’avoir ton avis sur ce roman 🙂

Répondre à Maude Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.