Audrey, Alysson, Luc… La femme de l’ombre est née.

Avec 128459 mots, je vous annonce que le premier jet de La femme de l’ombre est officiellement terminé !

Le travail n’est pas achevé pour autant, loin de là, mais les bases sont jetées.

Comme en cuisine, il faut maintenant réserver quelque temps, puis reprendre et retravailler.

Je ne vous cache pas que j’ai tout de même hâte de voir ce que cela donne… 🙂

 

 

 

 

 

Commentaires

  1. Cécilia a dit :

    Félicitations !!

  2. Emerance a dit :

    WAOUH, Maude un grand bravo, je ne te cache pas que moi aussi j’ai hâte, de le lire. C’est une histoire qui m’intéresse au plus haut point !

  3. Shalimar a dit :

    Encore un thème qui me parle intimement ! J’ai été élevée dans la détestation des « salopes briseuses de ménage », des arrivistes qui couchent avec le patron…et j’en passe.
    J’avais 3 ans quand mon père a quitté ma mère pour sa maîtresse (et accessoirement sa subordonnée au travail) laissant ma mère, femme au foyer sans diplôme, totalement désemparée.
    J’ai longtemps partagé le ressentiment de ma mère avant d’admettre en devenant adulte que mon père avait fait le bon choix. Il a choisi la plus aimante des deux, celle qui le rendait le plus heureux.
    Puisse l’héroïne de votre histoire sortir de l’ombre et gagner sa place au soleil!

    1. Maude a dit :

      Merci beaucoup pour ce témoignage Shalimar. Je vous avoue qu’il n’a pas été facile de décider de la fin…

      1. Shalimar a dit :

        …du moment que l’amour triomphe!

        1. Maude a dit :

          Si les choses étaient aussi simples…

          1. Shalimar a dit :

            Votre esprit est plus nuancé et moins simpliste que le mien, ce que j’apprécie en vous lisant. Je suis passionnée, excessive, “jusqu’au boutiste” au risque d’être amorale. Vous êtes plus analytique, plus raisonnable et tolérante. J’ai moi aussi prévu d’écrire un livre sur un thème proche “le jour ne doit rien à la nuit”où la l’amour triomphe ! Mais à quel prix ?

  4. Maude a dit :

    Analytique n’est pas le mot que j’emploierais pour me décrire ? J’ai hâte de découvrir votre prochain livre en tous les cas. J’avais adoré Emma s’envole !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.