Mauvaises et bonnes surprises : une journée arc-en-ciel

La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.

A. Ramaiya         

Certains jours sont comme ça en effet, teintés de sombre, et puis… et puis le soleil lance ses rayons de toute part, et l’arc-en-ciel embellit tout. La journée devient finalement très belle.

Réveillée par une migraine, il m’aura fallu prendre un médicament (un de plus) pour que celle-ci disparaisse et ne gâche pas mon vendredi (et potentiellement, mon week-end).

Premier retour sur les envois de cadeaux hier : une enveloppe déchirée, un mot abîmé, un cadeau disparu (autant dire que j’appréhende pour les autres réceptions…). Evidemment, je suis dégoutée et je m’en veux un peu d’avoir envoyé sans prendre le soin de protéger l’emballage avec quelque chose tel que du papier bulle. La suggestion m’avait été faite, j’ai pensé que c’était inutile…mea culpa. Il était cependant hors de question que ma lauréate ne reçoive pas son cadeau, je prévoyais donc d’en commander de nouveaux. Mais vous savez quoi ? Le rayon de soleil est arrivé par le biais du dernier gagnant. Il ne s’était pas manifesté, je lui ai écrit… il se trouve que c’est la personne qui a mis en place le plugin dont je me suis servie pour le concours. J’ai pensé qu’il n’avait pas vraiment participé du coup et lui ai demandé s’il voulait son stylo. Il m’a dit que si, il avait bien participé mais que je pouvais l’offrir à une autre personne sans souci. Ne trouvant pas ça juste, j’ai insisté, voilà sa réponse : Envoyez le crayons à un autre chanceux 😉 Bon week-end !! Si ce n’est pas un rayon de soleil ça, je ne sais pas ce que c’est. Du coup, la gagnante malheureuse est prévenue que je ferai un second envoi lundi. Trois personnes happy sur une mésaventure !

En sortant mon chien , je me suis lamentablement vautrée : sol pentu, tout en terre humide, chaussures glissantes, maîtresse au téléphone (ouf, kit main libre pour une fois), toutou impatient… les ingrédients étaient réunis pour cela arrive, ça n’a pas loupé. Rien de grave rassurez-vous, mais après m’être foulé les deux doigts la semaine dernière, je me dis que quand même… zut quoi ! Bon promenade sous un soleil étouffant d’après-orage et voilà qu’au milieu du parc je m’aperçois que je n’ai plus mes lunettes de soleil. Diantre  ! Les avais-je en partant ? Etourdie comme je suis, Dory est mon surnom, je ne m’en souviens plus. Mais je décide quand même de rentrer par le chemin initial, histoire de voir si elles n’auraient pas sauté de ma tête pendant ma glissade-surprise. Toujours au téléphone, je regarde à droite, à gauche, au milieu des herbes folles… rien. J’en déduis que non, elles étaient restées chez moi. Mais alors que je me retourne une dernière fois, que vois-je ? Mes lunettes entre des herbes. J’étais passée devant elles sans m’en rendre compte. La chance est doublement avec moi : elles ne sont pas cassées (j’aurais très bien pu marcher dessus…) Encore un passage de l’ombre à la lumière !

Aujour’hui je devais aller à La Poste pour vous envoyez les coffrets mugs. La fleur au fusils et le nez au vent, je me présente avec mes deux sacs, mes quatre coffrets, mes petits mots et ma liste avec vos adresses. Par chance, il n’y a personne : pas un chat. J’ai le temps de raconter ma vie, de leur demander des boites. Aïe le format le plus adéquat ne convient pas : un centimètre de trop et le carton ne peut se fermer. Je prends donc le modèle au dessus, un carton bien grand qui sera bien vide. N’ayant bien évidemment  rien anticipé, je n’ai pas de quoi caler les coffrets et la gentille dame de La Poste a beau chercher de son côté, elle n’a rien non plus. Tant pis. Bon le premier colis, ça fonctionne. Sauf qu’en le lui remettant, j’oublie de retirer ma main du tourniquet et là le drame ! Ma  mimine se fait comprimer quelques secondes!! Me voilà avec les doigts encore douloureux et un peu gonflés, et la main gauche qui me fait mal à son tour ! Je continue tout de même à me débattre entre des cartons qui ne se plient pas forcément super bien et qui me font des petites coupures aux doigts, des sacs, des feuilles qui s’envolent, des bordereaux d’envoi qui se mélangent… bref, je suis à la peine au point d’oublier de joindre un mot d’envoi à l’un des coffrets. Pas douée pour ça je le savais, c’est confirmé. Cependant, l’employée de La Poste a été très sympa et patiente, et tous les colis sont partis. Grâce à Facebook, j’ai pu prévenir que le petit mot manque au colis et que l’oubli sera réparé dès lundi. Un peu (beaucoup) de galère mais j’y suis arrivée ! Hourra  !

On m’a appelée Pierre Richard tout à l’heure, je crois que je n’en suis pas loin.

Ah oui, j’ai aussi failli ne pas pouvoir inscrire mon fils au centre de loisirs ! Les feuilles d’inscription m’ont été envoyées par email le 9 mai et je pensais avoir le temps ! Par chance, j’ai regardé et ai vu que la deadline était le 12, aujourd’hui !!! Il est heureux que je ne travaille pas cet après-midi et que je sois allée chercher Choupin au centre de loisirs. J’ai pu déposer la feuille dans les délais. Ouuuuuuf

Vous voyez, côté pile : la déception, le stress, côté face : la gentillesse, la chance ! La citation est bien vrai : il faut pluie et soleil pour voir les couleurs de l’arc-en-ciel.

Mes trois notes positives du jour ?

Après cette journée en forme de roller coaster, je pense qu’il y a le choix.

Ah oui, et en plus une bonne âme vient de me signaler un commentaire 5* pour Sans modération sur Amazon Canada, la classe quoi !

Je suis aussi contente d’avoir eu des nouvelles d’une personne qui m’a beaucoup aidée sur Une raison d’espérer.

Allez, à demain ;)..;

Comments

  1. Cécilia says:

    Un gag, tu es un gag à toute seule ! Je me suis bien marrée en t’imaginant au bureau de poste ! Lol
    PS : j’espère quand tes doigts vont mieux

    1. Maude says:

      Un gag oui c’est totalement ça ! Tu avais raison et moi tort ?

  2. Emerance says:

    Pardon Maude , mais ce que j’ai rigolé! Oh oui, Pierre Richard en jupon.

    1. Maude says:

      ? je peux comprendre que ça prête à sourire. Si tu m’avais vue à La Poste !

  3. Kaz says:

    Quelle journée ma pov bichette..
    Ça me fait penser à quelqu’un…
    Bisous demain est un autre jour

    1. Maude says:

      Oui demain….

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.