Pas juste une fille…

Il y a des années de cela, ma meilleure amie de l’époque m’avait offert un cd gravé (oups) des meilleurs tubes de Shania Twain. J’aimais la country music, j’aimais les chansons d’elle qui passaient sur les ondes, elle m’a alors fait ce cadeau.

Et je dois dire que j’ai vraiment adoré l’album Come on over.

Hier soir, en scrollant les news sur mon téléphone (boycott du JT 😂), je suis tombée sur le titre d’un post qui mentionnait la sortie sur Netflix d’un documentaire consacré à Shania Twain.

Rarement je regarde la TV ou Netflix, mais pour le coup, je me suis dit que j’allais me faire une soirée ciné et visualiser ce reportage. Le résumé, mentionnant son enfance compliquée, la maladie de Lyme m’a fait très envie.

En vrai, j’ignorais tout de cette chanteuse qui m’avait tant plu à une époque.

Je vous assure que je n’ai pas regretté ma soirée devant le petit écran.

J’ai fait la connaissance d’une femme courageuse, une bosseuse au parcours assez incroyable, qui a révolutionné l’univers de la country music, en particulier pour les femmes ! Percer dans ce monde plutôt masculin n’a pas été une mince affaire et cependant, elle s’est imposée et a ouvert la voie à d’autres chanteuses de country.

Elle a aussi exporté sa musique à l’international, chose que peu de chanteurs parviennent à faire, en réussissant à l’adapter au marché mondial.

Et puis elle s’est confrontée à ceux avec lesquels elle travaillait, pour être elle-même et faire son travail comme elle l’entendait.

Shania Twain en plus ne se contente pas d’interpréter les chansons, elle les écrit.

J’aime ce genre d’artiste et plus encore, ce genre d’histoire, où la résilience domine. D’une enfance pas évidente, au contact de la violence, avec ses parents morts brutalement dans un accident de voiture l’obligeant à prendre soin de ses frères et sœur, elle est devenue une super star enchainant les records, et inspirant les autres.

Femme trompée et délaissée, chanteuse redoutant de ne plus pouvoir assouvir sa passion après que la maladie de Lyme l’ait frappée, la faisant par moment tanguer sur scène, la privant de sa voix si reconnaissable, Shania Twain a vaincu malgré tout et reste à ce jour la plus grande vendeuse de disques de musique country avec trois albums de diamant d’affilée.

J’avoue que j’ignorais l’envers du décor et même le devant : je n’écoutais que ses chansons.

En découvrant la femme derrière et son histoire, j’ai constaté encore une fois, à quel point une femme ordinaire pouvait devenir extraordinaire.

D’accord, elle avait une voix à part, mais rien ne prédisait qu’elle atteindrait les étoiles pour autant. De nombreuses personnes ont des voix à part et restent anonymes toute leur vie.

A force de volonté, de travail et de persévérance, cette femme qui, enfant, se réfugiait dans la musique pour fuir et s’évader, a fini par en faire son destin.

C’est beau, c’est inspirant, émouvant et c’est bien là tout ce que j’aime.

 » Je suis une femme, mais je me sens bien dans ma peau. Et je m’excuse encore moins. »- Shania Twain

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.