Quelques jours en Alsace avant Noël

Cette année, Monsieur et moi avons eu envie de prendre un peu de repos et de partir pour Noël. Notre destination était toute trouvée : l’Alsace. Nous avions en tête les marchés de Noël évidemment, mais aussi ces images romantiques de chalets, de neige, de feux de cheminée… c’est donc là-bas que nous sommes donc partis nous mettre au vert quelques jours.

Au chapitre des mauvaises surprises, la plus grande fut la météo. Point de neige à l’horizon ni de froid hivernal, mais un vent violent et une pluie battante, laquelle nous accompagnera quasiment toute la durée de notre séjour.

Nous avions réservé dans un chalet mais au dernier moment, je me suis rendue compte que ce serait finalement un appartement sous les combles ; pas vilain en soi, mais ce n’était quand même pas un chalet. Et puis, qui dit combles, dit toit pentu et obligation de se baisser pour ne pas se cogner dès l’instant où nous mesurons plus d’un mètre 30…

Baisser la tête s’impose…

Autre déconvenue, l’auberge n’était pas ouverte pour le réveillon de Noël. Nous voilà donc obligés de partir en quête d’un restaurant pour le 24 au soir… et  croyez-moi, en Alsace, ce n’est pas une mince affaire. Même le MacDo du coin annonçait portes closes !!!!

Enfin, je me faisais une joie de goûter au fameux vin chaud que tout le monde me recommandait… j’ai testé oui, mais après quelques gorgées, j’ai reposé mon verre. N’étant pas fan de cannelle, j’ai vraiment eu beaucoup de mal à apprécier ce breuvage qui semblait en ravir tant d’autres. Pareil pour la bière de Noël : Monsieur adore, moi pas vraiment.

La magie de Noël, vous y croyez, vous ?

Arrivés le vendredi dans l’après-midi, nous n’avons, malgré le temps horrible, pas perdu de temps. A peine installés, nous sommes remontés en voiture, direction Colmar.

Pendant notre séjour, la nuit est tombée relativement tôt. Quand nous sommes entrés dans la ville, il faisait déjà sombre et les lumières étaient allumées – première bonne surprise.

Après avoir tourné pour trouver une place – marché de Noël oblige, nous avons remarqué que la pluie avait cessé – deuxième bonne surprise.

Sans aucune difficulté nous avons pu visiter les différents marchés de Colmar et là… les yeux se sont mis à pétiller. Ceux de mon petit garçon forcément mais aussi les miens. Que c’était beau ! Pour tout vous avouer, je ne pensais pas être autant émerveillée mais ce fut le cas. Des maisons superbement décorées et une ambiance festive, ont fait de chacune de ces visites un moment magique.

Nous avons été à Strasbourg aussi, ainsi qu’à Kaysersberg, malheureusement, le souvenir trop récent des attentats qui ont coûté la vie à plusieurs personnes, et la pluie incessante, nous ont empêché d’apprécier chacun de ces deux marchés.

Celui de Colmar, que nous avons fait à plusieurs reprises, reste mon meilleur souvenir de marché de Noël, d’autant qu’à chaque fois, comme par miracle, la pluie nous a offert un peu de répit.

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé durant ce séjour, c’est la visite des villages alsaciens. Lovés entre deux montagnes, parfois entourés de vignes à perte de vue, avec leurs rues piétonnes et pavées, leurs maisons à colombage colorées, et leurs remparts préservés, ils ont un charme fou ! Pour la fille de la ville que j’ai longtemps été, ces paysages naturels, ces rivières, ces villages traditionnels m’ont attirées comme un aimant et inspirée. L’été en Alsace, je l’ai fait une fois, toute jeune, avec mes parents ; je me suis fit que je recommencerais bien volontiers cette expérience.

Nous étions donc finalement plutôt ravis de notre destination. Restait quand même à nous trouver un restaurant pour le réveillon, ce qui s’est avéré assez compliqué. J’avais imaginé un endroit type auberge traditionnelle, je me suis cassée le nez : toutes étaient fermées le 24 au soir. Quant aux rares restaurants ouverts, sans surprise, ils étaient complets… la question épineuse de notre repas de Noël s’est posée jusqu’au dimanche, jusqu’à ce que nous tentions le restaurant d’un hôtel, finalement dans la même ville que notre logement. Oui, ils étaient ouverts … et oui, ils avaient des places ! Nous avons donc dîné dans un restaurant d’hôtel et non dans une petite auberge typique, et vous savez quoi ? C’était vraiment chouette ! La cuisine était raffinée, délicieuse, et nous avons eu l’occasion de discuter et de rire avec le chef. Paradoxalement, à Colmar, nous avons poussé la porte d’un endroit tel que je le rêvais, avec extérieur en bois et très belles décorations mais il s’agissait d’un pub dans lequel nous avons mangé… un croque-monsieur 🙂

Le soleil d’Or – une belle adresse à Metzeral

 

Autre excellente nouvelle en ce 24 décembre : aucune pluie ! Le soleil a même percé au travers des nuages !! La magie de Noël existe, je vous le dis !

Et si j’en doutais, il y en a un qui s’empresserait de me le rappeler !

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.