Menu Fermer

Romance et Women’s fiction ? Qu’est-ce que j’écris ?

Je me suis dernièrement posée ces questions parce que j’ai toujours eu un problème de positionnement pour mes propres romans. Je les classais tous dans la catégorie romance et cependant j’ai toujours su quelque chose clochait. Leur couverture n’évoque pas forcément la romance et les sujets qu’ils abordent non plus. Disons-le clairement, ils font tâche dans le décor.

Alors quoi ?

C’est en faisant quelques recherches que j’y ai vu plus clair.

D’abord, la ROMANCE :

Au sens où je l’envisage (et vous aussi , probablement), elle se définit ainsi : anglicisme désignant des romans sentimentaux anglo-saxons publiés à partir du XXe siècle. (Wikipédia)

Il s’agit de romans sentimentaux construits sur deux piliers fondamentaux :

1. l’histoire centrale est l’amour entre deux protagonistes : elle a des haut et des bas, des rebondissements en tous genres, mais elle est le pilier du récit, sa raison d’être.

J’ai lu quelque part qu’elle s’apparentait au mur porteur d’une maison ; s’il n’y en a pas ou si elle n’est pas majeure, alors, le récit s’écroule.

Est-ce que l’histoire peut survivre sans la relation amoureuse des personnages principaux ? Cette question, je me la pose pour chacun de mes propres romans, et figurez-vous que la réponse n’est pas si évidente. A priori, on pourrait croire que oui, et cependant, c’est précisément la rencontre amoureuse qui fait évoluer chacune de mes héroïnes et fait basculer son destin.

Voilà donc la première case est cochée, j’écris de la romance.

2. la fin est toujours heureuse

C’est le second pilier du genre “romance” : l’histoire se finit bien entre les deux amoureux. Ils ont lutté de haute main pour être ensemble et désormais, c’est chose faite.

Et peu importe qu’en entamant un roman de ce type on en devine déjà la fin… plutôt non, c’est important parce que c’est aussi ce qu’attend la lectrice (ou le lecteur). Elle veut être certaine qu’à la dernière page, tout se terminera bien. Une romance se doit de se finir avec l’union des deux héros.

Deuxième critère validé pour moi, j’écris de la romance

Ensuite, la WOMEN’S FICTION :

Il peut aussi y avoir une histoire d’amour dans un roman appartenant à cette catégorie mais à la différence de la romance, celle-ci est secondaire.

Le thème central est avant tout une femme confrontée à un ou plusieurs challenges personnels. Quand la lectrice fait sa connaissance, elle est dans une situation problématique voire, tragique puis elle évolue au fil des pages. C’est cette progression qui est l’intrigue principale du roman.

Si je m’en tiens à cette définition, j’écris aussi de la women’s fiction !

Mieux, j’ai trouvé dans cet article du writer digest des points de résonance très forts avec mes romans  : la fiction féminine, qu’elle soit contemporaine ou historique, est davantage axée sur les problèmes. Ces livres peuvent de manière réaliste traiter de l’alcoolisme, des abus, du dysfonctionnement familial, du divorce, des difficultés inhérentes au traitement de maladies telles que le cancer, les maladies mentales, la maladie d’Alzheimer ou tout autre problème auquel les femmes sont confrontées. (traduction par Google et moi-même)

Autre point important : la fin heureuse n’est pas obligatoire. L’héroïne peut mener son combat et s’en sortir victorieuse, mais elle peut aussi le perdre. Pour l’anecdote, Lily, dans Une raison d’espérer, était censée mourir sous les coups de son mari quelques chapitres avant la fin. Je ne m’y suis pas résolue parce que je refusais de laisser gagner le bourreau mais j’aurais pu et l’histoire aurait tenu la route !

J’écris donc bien de la women’s fiction.

∇ Pour résumer ce que j’ai appris ∇:

ROMANCE WOMEN’S FICTION
  • le thème central est l’histoire d’amour entre deux protagonistes et son évolution
  • la fin est toujours heureuse
  • le point de vue peut être féminin ou masculin
  • le thème central est l’évolution d’une femme dans une situation personnelle souvent tragique
  •  la fin heureuse n’est pas obligée
  • le point de vue est très majoritairement féminin

Mes romans entrant à la fois dans la définition de la romance & dans celle de la women’s fiction, je tournais en rond jusqu’à ce que je trouve un article (puis d’autres) qui parlent d’un genre hybride, alliant l’un et l’autre à savoir : la  Romantic Women’s Fiction – ou women’s fiction romantique.

Avery Cove le présente ainsi (lien article) : It’s a story of the heroine’s journey through life challenges, and along the way the hero enters, beginning the romantic dance. In the end, many of her issues are resolved and the romance ends with a happy conclusion. Life’s journey is easier when traveled as a couple.

que je traduirais comme ça  : c’est l’histoire d’une femme confrontée aux défis de la vie et sur son chemin elle croise le héros (ou une héroïne si la romance est F/F) ; une histoire romantique se développe alors en parallèle. A la fin du roman, l’héroïne a résolu beaucoup de ses problème et la romance se termine bien.

Eh bien voilà, puisque j’écris des romans mettant en scène des femmes dans des situations souvent dramatiques, qui évoluent au fil des pages ET narrant une histoire d’amour,

j’écris de la WOMEN’S FICTION ROMANTIQUE.

 

Connaissiez-vous ce genre littéraire, vous ? Entre romance, women’s fiction et women’s fiction romantique, lequel préférez-vous lire ?

 

8 Comments

  1. Jo Ann

    Ce que j’aime le plus en WF (et c’est sûrement pour cette raison que j’ai commencé à en écrire), c’est que j’aime être surprise par la fin. Sera-t-elle heureuse ? Ou pas ? 🙂

  2. Marie Kléber

    Ce n’est jamais facile je trouve de savoir dans quelle catégorie nous nous situons.
    J’aime pour ma part la réalité de tes textes qui touchent des sujets importants, parfois délicats, mais avec une note d’espérance.
    Merci pour ce que tu partages Maude

  3. Greib Mireille

    Merci bcp Maude pour toutes ces informations. Suis ravie de pouvoir vous suivre ♥️tellement tous vos romans. Je n’en ratera aucun pour rien au monde 👍😍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.