Une raison d’espérer au concours “Prix des auteurs inconnus”

 Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles

– Oscar WILDE  

J’avais vu passer cette annonce sur Facebook : un concours était organisé par un groupe de chroniqueurs littéraires pour récompenser des auteurs inconnus et leur apporter une plus grande visibilité.

Avec mon roman, Une raison d’espérer, je remplissais les conditions de participation. J’ai donc décidé de le présenter.

Aujourd’hui, une première sélection a été faite par le jury… et Une raison d’espérer est retenu dans la catégorie Romance, aux côtés de 9 autres livres.

L’émotion pour moi fut intense car ce roman occupe une place vraiment particulière dans ma bibliographie. Il est mon premier écrit d’un point de vue unique. Il est surtout celui où je suis allée le plus loin dans l’horreur, dans la violence, dans l’insoutenable. Son thème central – la violence conjugale – s’y prête évidemment, mais il a fallu que je passe les barrières de ma propre auto-censure pour raconter d’une manière romancée l’immonde et l’abjecte. Qu’un jury ait eu envie de le découvrir dans son intégralité me remplit de fierté.

J’ignore si finalement, il plaira ou non. Nous le verrons bien. En attendant ce soir, j’avais envie de partager avec vous cette petite victoire.

Même si la lune est inaccessible, une étoile est tombée dans ma main ; elle brillera encore pendant un moment.

Commentaires

  1. Je te souhaite de remporter ce concours et surtout de te faire connaître par encore plus de lecteurs !

    1. Maude a dit :

      Merci beaucoup Bébé est arrivé ! C’est déjà une belle aventure 🙂

  2. Emerance auvergne a dit :

    Vraiment, bravo Maude.
    C’est un sujet qu’il fallait oser ! Et tu l’as fait, de manière réaliste. C’est ce que j’aime chez l’autrice que tu es, tu colles au plus près de la réalité.
    Quel que soit le sujet que tu choisis, tu vas au fond des choses, c’est pour cela que tes romans sont des histoires qui racontent la vie de personnages dont on pourrait croiser la route.
    Un raison d’espérer est un de mes préférés, contexte oh, combien difficile, mais tu y as mis tellement d’humanité, malgré les horreurs qu’il dépeint.

    1. Maude a dit :

      Merci Emérance. La prise de risques valait le coup quoi qu’il arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.