Une semaine chargée

Voilà un petit moment que je n’ai pas publié sur le site. J’avoue avoir eu des journées bien remplies.

L’anniversaire du fiston a été fêté à Royal Kids dimanche dernier. Il était entouré de 12 gamins aussi surexcités que lui.

Nous, les parents, étions de entourés dizaines de mômes qui hurlaient, pleuraient, couraient dans tous les sens… les anniversaires dans ce genre de parc indoor c’est top parce que la prise en charge est intégrale (ou presque, l’animateur cherche toujours un gamin qui a disparu et bien entendu, nous lui prêtons main forte) mais Dieu que c’est bruyant…

Bref, ce fut assez épique ceci dit, Choupin était heureux alors 🙂

Sachant qu’il est né le 11 juillet, vous vous doutez que les fiestas ne sont pas terminées. Encore ce week-end, anniv avec sa chérie demain, puis en famille dimanche. Et le jour-j en principe, journée à Disneyland (moi qui n’aime pas les manèges….).

Vous me direz : comment après celui lui expliquer que les anniversaires en principe ne se fêtent qu’une fois par an ?

Cette semaine, j’ai continué de suivre une formation sur Facebook, vraiment très intéressante. Les deux cours (mardi et hier) étaient sur la publicité : j’y ai appris des choses pertinentes (j’ai surtout réalisé que ce que je faisais jusque là, c’était dilapider mon budget pub !) que je mettrai certainement en pratique bientôt.

Côté écriture, je me suis focalisée sur le point de vue d’Audrey, l’épouse bafouée, en tenant compte des commentaires de mes bêtas. Je n’ai pas encore terminé (probablement aujourd’hui) mais déjà une vingtaine de pages ont été supprimées.

La semaine prochaine sera consacrée à Alysson, la maîtresse.

J’espère ainsi pouvoir publier La femme de l’ombre d’ici fin juillet, afin de pouvoir l’inscrire au concours des plumes francophones d’Amazon.

Hier, j’ai appris à gérer le mécontentement d’une lectrice. Elle avait téléchargé la première partie d’Une rencontre inattendue et avait également acheté La fin de l’hiver mais n’était pas contente. (vous pourrez trouver son mécontentement sur le commentaire d’Une rencontre inattendue). Elle s’est trompée sur les deux points mais peu importe : ce qui compte n’est pas tant sa réaction (que je ne maîtrise pas) que la mienne (que je maîtrise). J’ai donc répondu à son e-mail ainsi qu’à son commentaire sur Amazon (pour ne pas dérouter les autres lecteurs potentiels). J’ai fait, je crois, ce qu’un service client aurait fait : j’ai cherché à arranger les choses, à la satisfaire. Puisque j’ai eu un retour de sa part, je pense qu’une bonne partie du chemin est faite.

De cette expérience je retiens qu’il est important de traiter chaque lecteur comme s’il était unique. Un Stephen King peut sans doute se permettre de garder le silence s’il reçoit un mail de lecteur frustré, moi pas. Professionnellement parlant ce serait une erreur, humainement parlant, j’en serais incapable. Chaque lecteur pour moi est un cadeau, j’ai envie d’en prendre soin.

Avec un peu de recul, je prends la mesure de ce qu’écrire en autoédition est vraiment une entreprise. Il ne suffit pas de produire, il faut faire connaître ( le marketing) et gérer les retours (le service client), en plus d’un tas d’autres choses. C’est une expérience à part entière. Pour la réussir, il faut avoir le bon état d’esprit (j’y travaille…)

Au cours de la semaine j’ai commencé à préparer ma bibliothèque de livres pour les vacances (oui, oui, je prends des vacances… mais je bosserai quand même tous les jours) :

Plaisir – détente :

Entre mes mains le bonheur se faufile : Agnès Martin-Lugand
On the link – Serena Williams (j’en suis à 60%)
The mistress – Tiffany Reisz (Chronique d’une initiée T4)

Plaisir – apprentissage :

The e-myth (le mythe de l’entrepreneur) – Michael Gerber
The 100 $ startup – Chris Guillebeau
How to market a book – (3ème édition) Joanna Penn

Quelques autres viendront peut-être se greffer mais j’aurai aussi des bêta lecture à faire alors je pense m’arrêter là. Si je parviens à tout lire en quelques semaines ce sera déjà un exploit.

 

Une semaine bien chargée vous disais-je disais ? Et nous ne sommes pourtant que vendredi matin…

 

 

 

Commentaires

  1. Ah tu m’intéresses grandement à propos des pubs sur Facebook ! Je vais également me pencher sur la question….
    Je ne suis pas surprise que tu aies réussi brillamment à résoudre le problème de ta lectrice mécontente. J’espère qu’elle aura apprécier l’attention que tu lui as accordée.
    Allez bon courage pour cette fin de semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.